Le Centaure, sculpture en bronze est sélectionnée pour la biennale de Montreux

La sculpture sera exposée à Montreux, à la biennale de Montreux.
Les œuvres sont exposées de début août à fin
octobre 2021.
Elles sont en libre accès toute la journée.

Dimension de l’œuvre : 110 x 80 x 35 cm


Un Centaure contemporain

Henri Beaufour est un artiste expérimentant tous les mediums mais dont la pratique centrale reste la sculpture, aussi bien la taille directe apprise en Toscane dans les carrières de marbre, que le bronze, technique magistralement mise en œuvre ici. Dans son inépuisable répertoire expressionniste on trouve un bestiaire et un panorama de caractères humains, mais aussi des créatures hybrides comme ce Centaure. Figure mythologique grecque sans cesse reprise à travers les arts, le Centaure est une figure à la fois étrange – mi-homme, mi-cheval – mais aussi emprunte de force et de sagesse. Chiron, le plus célèbre d’entre eux, n’est-il pas le précepteur des héros et demi-dieux ? Il n’est donc pas surprenant qu’Henri Beaufour, chantre du portrait sans concession enraciné dans l’Histoire de l’art, se soit intéressé à ce personnage. Comme à son habitude, il brouille les pistes en réalisant cette « grande figure » avec un visage qui a la particularité de nous sembler proche, naturaliste. On pourrait presque croire à un bronze antique, si l’on n’y décelait pas quelques réminiscences de Rodin, Carpeaux, ou pourquoi pas même, Giacometti… Ici le Centaure « atemporel » est arrêté dans son mouvement, bras croisés, pensif, comme s’il s’interrogeait sur son propre statut et son rôle dans la communauté humaine. Et pour exprimer sa nature animale, sauvage, qui co-existe avec l’esprit « raisonnable », allégorie de l’humanité, Henri Beaufour a travaillé une patine particulièrement soignée, conférant à ce Centaure un « pelage » presque fauve…Frédéric Elkaïm

A contemporary Centaur

Henri Beaufour experiments with all media, however, his main artistic practice is sculpture, whether the Tuscany-taught direct carving from marble quarries or masterfully executed bronze pieces such as this one. Henry Beaufour’s endless repertoire is composed of a bestiary and a gallery of human characters and hybrid creatures like this Centaur. An iconic Greek mythological figure, the Centaur is a peculiar creature -half a man and half a horse- but is also reputed for his strength and wisdom. The most famous of them all, Chiron, was even a tutor to heroes and demigods. It is no surprise that Henri Beaufour, who champions an uncompromising, art history-inspired approach to portrayal has paid attention to this character. As is customary, he blurs the lines with this “great figure” whose naturalistic face has a familiar look. The piece almost looks like an ancient bronze with the exception of a few nods to Rodin, Carpeaux and even Giacometti. Here the “timeless” centaur is caught in the middle of a movement, his arms crossed, seemingly wondering about his own status and his role in the human world. To express the wild, animal nature coexisting with his human-like rationality, Henri Beaufour has perfected a particularly beautiful, almost fawn-like, “furry” patina.